Enfants du monde applique les principes de la pédagogie Montessori selon les critères de l’AMI.

PROJET PÉDAGOGIQUE MONTESSORI

Dans un climat de confiance et d’entraide l’enfant progresse dans ses apprentissages à son rythme. L’autonomie dont il dispose lui permet d’apprendre à s’organiser et à être responsable.

De 6 à 12 ans l’enfant construit sa pensée autonome et intellectuelle. Il a besoin de vivre en société, en groupe, de comprendre les individus et leurs actes. Il construit sa conscience morale et a un grand sens de la justice. L’enfant est intéressé par tout et veut tout comprendre : pourquoi ? comment ? quand ? Ses intérêts n’ont pas de limites et le conduisent dans tous les domaines. C’est le meilleur moment dans tout son développement pour l’acquisition de la culture. Physiquement, l’enfant est plus fort et résistant. Il veut explorer son environnement extérieur et mener à bien des recherches.

Privilégier les besoins et le développement de l’enfant

Le programme est riche et répond aux besoins et intérêts des enfants de 6 à 12 ans :

  • Elle répond aux besoins de comprendre l’univers et tout ce qu’il contient à travers une démarche structurée.
  • Elle favorise le travail de groupe et une vie sociale riche : dans leur recherche de connaissance, les enfants travaillent en petits groupes sur des projets très variés. Ils apprennent à collaborer, établir les règles de vie communes et gérer les conflits dans le respect et la confiance.
  • Elle offre un environnement préparé dans lequel les enfants peuvent librement explorer et élaborer leurs connaissances. Nous disposons d’un matériel pédagogique riche dans toutes les disciplines qui permet le travail indépendant et responsable.
  • Elle encourage de nombreuses possibilités de sorties pour explorer le monde et répondre aux questions que se posent les enfants.
  • Elle permet aux enfants d’acquérir de solides connaissances dans toutes les disciplines : l’ensemble du programme de l’éducation nationale est couvert mais différemment. Nous avons une démarche globale qui va du général (l’univers) au particulier (ex la feuille) qui engage l’intellect, l’imagination et la créativité des enfants. L’intégration et la mémorisation ne viennent qu’après un travail de compréhension, manipulation et exploration. Les grandes leçons sont données sous forme de conte ou d’histoire qui ouvre un domaine à explorer. Elles sont suivies de petites leçons et de recherches. L’enseignant dirige les enfants vers des activités qui les aident à développer leur capacité de raisonnement et l’art de vivre ensemble.
  • Elle favorise l’indépendance, les initiatives et la responsabilité. Les enfants sont accompagnés pour devenir socialement, émotionnellement et intellectuellement indépendants. Ils organisent leur travail individuel ou en groupe, apprennent à évaluer objectivement leur travail et attitude, partagent les tâches de la vie de la classe (rangement, nettoyage, mise du couvert, etc).
  • La pédagogie Montessori offre à l’enfant une grande liberté de mouvement, de choix des activités et d’expression.
  • Cette approche globale permet à l’enfant de comprendre les liens d’interdépendance qu’entretiennent tous les éléments de l’univers, respecter l’environnement et déterminer quel y est son rôle.

Désir d’apprendre et conquête de l’indépendance

Le programme est varié, riche et correspond aux intérêts des enfants.

  • L’histoire de l’univers, de la Terre et de la vie…
  • L’histoire des hommes, de l’écriture et des nombres…
  • Expériences scientifiques en géographie, biologie, musique…
  • Les besoins de l’homme, l’interdépendance des êtres vivants …
  • Les besoins des plantes et des animaux, premières classifications…
    Histoire de la géométrie, les figures géométriques et leurs relations…
    Les mathématiques : numération, opérations, calcul, les puissances, les multiples …
  • L’étymologie, la formation et l’étude des mots, la nature des mots, l’analyse… prendre conscience de l’ordre et de la structure de sa langue… l’orthographe et la grammaire
  • La littérature, la poésie, le théâtre, l’art plastique, …
  • Le sport, l’expression corporelle…
  • La vie pratique, sécurité…
  • L’anglais au quotidien,
  • L’informatique

L’éducation cosmique : l’approche pédagogique pour les enfants de 6 à 12 ans

Pour les enfants de 6-12 ans, Marie Montessori développe une approche pédagogique qu’elle nomme : éducation cosmique. Ce terme fait référence à Pythagore et Thalès, qui ont tenté de comprendre le monde comme un ensemble organisé (un kosmos) et ce en utilisant leur raisonnement et leur imagination.

Il s’agit d’une éducation à l’univers et par l’univers, guidée par l’exploration intellectuelle et la puissance de l’imagination. Rien n’arrive par hasard, du plus infime au plus grand, tous les éléments obéissent à des lois que l’on peut comprendre.

Dans l’éducation cosmique, une grande partie du travail est abordé sous forme d’histoires. L’éducateur, conteur de vérité, met le monde en histoires par le biais de 5 grands récits communément appelés « les grandes histoires » qui plantent le décor d’une grande scène :

  • l’histoire de l’Univers,
  • l’apparition de la vie,
  • l’histoire des humains,
  • l’histoire de l’écriture
  • l’histoire des nombres.

Racontées en début d’année scolaire et répétées chaque année, elles sont conçues pour être réentendues et pour qu’à chaque fois, l’enfant puisse découvrir quelque chose de nouveau. Ces récits sont des points de départ captivants, invitant à l’exploration et ouvrant des chapitres entiers de travail avec les enfants. À chaque fois les récits s’accompagnent d’affiches et/ou d’expériences pour laisser une impression forte aux enfants.
Ces histoires mettent ainsi en lumière les liens d’interdépendance. Chaque agent cosmique, présentés dans les histoires, accomplit son rôle en coopération avec les autres. Il a besoin de ce que les autres lui apportent, et lui-même contribue à l’ensemble.

L’enfant sent, grâce à ces représentations qu’il fait partie intégrante d’un univers interconnecté. La pluie dépend du vent qui dépend de la répartition de la chaleur qui dépend des saisons qui dépendent de l’inclinaison de la Terre…. Tous ces éléments pourraient être étudiés séparément, mais plus les enfants ont cette vision globale de ce réseau d’interconnections, plus les réponses amènent à de nouvelles questions, qui à leur tour emmènent plus loin dans la découverte de l’univers.

Cette approche répond à l’imagination en plein essor chez le 6-12 ans, elle le rend conscient de tout ce qui l’a précédé et on souhaite qu’il se sente responsable et reconnaissant de cet héritage, inclus dans un tout, membre d’un ensemble où chaque élément est important.